Clinical Tools

Block "clinical-tools-nav" not found

Immigrants et réfugiés

Common Mental Health Problems in Immigrants and Refugees: General Approach in Primary Care
CMAJ
Problèmes de santé mentale courants chez les immigrants et les réfugiés : Approche générale en matière de soins primaires. Ce document résume les facteurs de risque et les stratégies dans l’approche de l’évaluation de la santé mentale, ainsi que de la prévention et du traitement des problèmes de santé mentale communs aux immigrants dans le cadre des soins primaires. (En anglais seulement)

Summary of Clinical Preventive Care Recommendations for Newly Arriving Immigrants and Refugees to Canada
CMAJ
Résumé des recommandations en matière de soins cliniques préventifs pour les immigrants et les réfugiés nouvellement arrivés au Canada. Cet article (2010) décrit les risques spécifiques pour la santé rencontrés par des sous-groupes d’immigrants, qui sont dus à différentes expositions aux maladies et prédispositions génétiques, à des déterminants sociaux et culturels et à des variations dans l’accès aux services de santé. Des recommandations cliniques préventives couvrant le cancer du col de l’utérus, la dépression, la contraception, l’hépatite B, le VIH, l’anémie ferriprive, la santé bucco-dentaire, la grossesse, la tuberculose et la santé visuelle sont présentées dans cet article. (En anglais seulement)

Evidence-based Clinical Guidelines for Immigrants and Refugees
CMAJ
Directives cliniques fondées sur des données probantes pour les immigrants et les réfugiés. CCIRH  Cet article, préparé par le CCIRH, présente les lignes directrices en matière de soins de santé préventifs pour les nouveaux arrivants au Canada au cours des cinq premières années suivant leur réinstallation. Cet article, disponible en anglais, traite des soins cliniques préventifs et souligne la nécessité de soins éclairés en fonction de la région ou du pays d’origine de la personne ainsi que de ses antécédents migratoires (par exemple, migration forcée ou volontaire). Les risques pour la santé sont abordés sous l’angle physique et psychosocial, qui peuvent être propres aux immigrants et aux réfugiés. Il peut s’agir de compétences linguistiques limitées, de la vaccination obligatoire, de la nécessité de dépister des troubles spécifiques à une région, de la détection du paludisme, de la dépression, du syndrome de stress post-traumatique, de la maltraitance des enfants, de la violence exercée par un partenaire intime ou des besoins non satisfaits en matière de contraception.

Pour des lignes directrices sur des conditions de santé mentale spécifiques, voir :

(En anglais seulement)

Réfugiés

Best Practice Guidelines for Mental Health Promotion Programs: Refugees
Centre de toxicomanie et de santé mentale (CAMH)
Guide des meilleures pratiques pour les programmes de promotion de la santé mentale : Réfugiés. Ce document fournit des lignes directrices sur la mise en œuvre de pratiques de promotion de la santé mentale et est destiné aux prestataires de services œuvrant auprès de populations de réfugiés au Canada. Il comprend un examen des programmes actuels de promotion de la santé mentale et aborde les expériences des réfugiés de différents pays. (En anglais seulement)

Cours en ligne sur la santé mentale des réfugiés
Le projet sur la santé mentale des immigrants et des réfugiés vise à renforcer les connaissances et les compétences des professionnels de la santé et des travailleurs chargés de l’établissement des réfugiés en matière de santé mentale. L’objectif de cette initiative est de contribuer à un réseau de prestation de services informé et durable. Ces cours sont destinés à améliorer les connaissances, la communication, le confort et les compétences culturelles des prestataires de services lorsqu’ils travaillent avec des clients réfugiés. Les cours autodidactes sont gratuits et sont offerts aux professionnels de la santé et aux conseillers en établissement, aux travailleurs sociaux et aux prestataires de services sociaux qui œuvrent directement auprès des réfugiés.

WPA Guidance on Mental Health and Mental Health Care in Migrants
Orientations de la WPA sur la santé mentale et les soins de santé mentale des migrants. L’objectif de ce guide est de passer en revue les preuves actuellement disponibles sur les problèmes de santé mentale chez les migrants et de présenter des conseils aux cliniciens et aux décideurs politiques sur la manière de fournir aux migrants des services de santé mentale appropriés et accessibles. Les trois phases du processus de migration et les implications pertinentes pour la santé mentale sont décrites, ainsi que les problèmes spécifiques de groupes tels que les femmes, les enfants et les adolescents, les personnes âgées, les réfugiés et les demandeurs d’asile, et les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et transgenres. Les concepts de deuil culturel, d’identité culturelle et de congruence culturelle sont abordés. (En anglais seulement)

Refugee Health Technical Assistance Center (RHTAC)
Centre d’assistance technique pour la santé des réfugiés (RHTAC). Ce centre américain est composé de cinq organismes qui se consacrent à l’amélioration de la qualité des services de santé pour les réfugiés. Le RHTAC vise à améliorer le bien-être des réfugiés en fournissant des outils, des ressources et un soutien aux prestataires de services de santé et de santé mentale. Visionnez un webinaire sur les outils et les stratégies de dépistage de la santé mentale des réfugiés : Tools and Strategies for Refugee Mental Health Screening. (En anglais seulement)

Cultural Consultation for Refugees
Consultation culturelle pour les réfugiés. Ce chapitre se concentre principalement sur la situation des demandeurs d’asile. Après avoir présenté la définition juridique d’un réfugié, il y a un bref aperçu des facteurs pré-migratoires, de transit et post-migratoires qui peuvent affecter le statut psychosocial des demandeurs d’asile, y incluant une discussion plus détaillée de deux problèmes post-migratoires courants : la détention et la séparation familiale. La section suivante examine l’intervention clinique auprès des demandeurs d’asile, en particulier l’évaluation et le traitement des symptômes post-traumatiques. Enfin, il y a une discussion sur les façons dont les cliniciens peuvent agir sur les déterminants sociaux de la santé des demandeurs d’asile, y compris une explication détaillée sur la façon de rédiger un rapport dans le contexte de la procédure d’octroi du statut de réfugié. (En anglais seulement)

Rôle des preuves psychologiques dans la prise de décision concernant les réfugiés.
Les articles suivants de l’Unité de traumatologie et de santé mentale de l’école de psychiatrie de l’Université de Nouvelle-Galles du Sud (Trauma and Mental Health Unit, School of Psychiatry, University New South Wales) présentent les résultats d’une analyse juridique et de santé mentale d’une série de décisions concernant des réfugiés, impliquant la présentation de preuves psychologiques. (En anglais seulement)

  • Tay K, Frommer N, Hunter J, Silove D, Pearson L, Roque MS, Redman R, Bryant RA, Manicavasagar V, Steel Z. A mixed-method study of expert psychological evidence submitted for a cohort of asylum seekers undergoing refugee status determination in Australia. Social Science & Medicine. 2013;98:106-115.
  • Hunter J, Pearson L, San Roque M, Steel Z. Asylum adjudication, mental health and credibility evaluation. Federal Law Review. 2014;41(3):471-495.

Les professionnels de la santé mentale, les représentants légaux et les décideurs politiques peuvent également accéder à des lignes directrices détaillées sur l’amélioration de la qualité et de l’interprétation des preuves psychologiques. Ces lignes directrices sont particulièrement utiles pour les personnes chargées de fournir des évaluations de la santé mentale et de la culture des demandeurs d’asile dans le cadre de la procédure de détermination du statut de réfugié. Pour plus d’informations, veuillez contacter :

www.sjog.org.au/richmond | www.twitter.com/sjog_healthcare

Réfugiés syriens

La guerre civile syrienne en cours est la pire catastrophe humanitaire des temps modernes. Plus de la moitié des citoyens syriens ont été déplacés de force, avec près de 8 millions de personnes déplacées à l’intérieur du pays et 4,5 millions de réfugiés, la plupart ayant rejoint les pays voisins, la Jordanie, le Liban et la Turquie. Plus de la moitié des personnes déplacées de force sont des enfants, et parmi eux, près de 75 % ont moins de 12 ans.

Profil de population : Réfugiés syriens – Citoyenneté et Immigration Canada

Culture, Contexte du conflit, Santé mentale et Bien-Être Psychosocial des Syriens : Rapport sur la santé mentale et le soutien psychosocial à l’intention du personnel travaillant auprès des Syriens touchés par le conflit armé
Ce rapport, préparé pour le HCR en 2015, fournit des informations sur le contexte socioculturel de la population syrienne ainsi que sur les aspects culturels de la santé mentale et du bien-être psychosocial pertinents pour les soins et le soutien. Il est basé sur une analyse approfondie de la littérature disponible sur la santé mentale et le soutien psychosocial, dans le contexte du conflit armé actuel en Syrie. [http://mhpss.net/?get=250/culture_mental-health_syrians- nal1.pdf]

Accueil des élèves et des familles de nouveaux arrivants syriens à l’école – FICHE D’INFORMATION
Cette fiche d’information du programme de Santé mentale en milieu scolaire Ontario est conçue pour fournir des informations de base aux éducateurs sur le soutien à la santé mentale et au bien-être des élèves nouveaux arrivants. Il s’agira d’un rappel pour certains, mais peut-être de nouvelles informations pour ceux qui travaillent dans des écoles qui sont moins habituées à accueillir des familles d’immigrants et de réfugiés. La ressource est organisée de manière à soutenir une approche scolaire globale et planifiée qui reconnaît que (1) de bonnes expériences d’établissement sont essentielles pour une bonne santé mentale, (2) les nouveaux arrivants provenant de pays déchirés par la guerre sont généralement résilients et possèdent de nombreuses forces intrinsèques sur lesquelles ils peuvent s’appuyer lors de la transition vers leur nouvelle vie au Canada, et (3) malgré les meilleures conditions, certains élèves éprouveront des difficultés de santé mentale, nous devons donc être prêts à remarquer les signes et à assurer un cheminement continu vers un soutien spécialisé au sein du conseil scolaire et de la communauté. Tous les établissements scolaires et les élèves ont un rôle à jouer pour aider les nouveaux arrivants à se sentir accueillis et soutenus.

Caring for a Newly Arrived Syrian Refugee Family
CMAJ
Prendre soin d’une famille de réfugiés syriens nouvellement arrivée. Cet article pratique traite des soins primaires préventifs pour une famille de réfugiés syriens nouvellement arrivée. Les recommandations en matière d’interventions préventives ont été adaptées pour les réfugiés syriens asymptomatiques nouvellement arrivés, à partir des lignes directrices et autres directives de la Canadian Collaboration for Immigrant and Refugee Health (CCIRH). Elles tiennent compte des conclusions des rapports de surveillance européens, l’Europe ayant accueilli près de 600 000 réfugiés syriens au cours de la seule année dernière. [CMAJ 16 février 2016, vol. 188 no. 3. Publié pour la première fois le 11 janvier 2016, doi: 10.1503/cmaj.151422]

Mental health and psychosocial wellbeing of Syrians affected by armed conflict
Santé mentale et bien-être psychosocial des Syriens touchés par les conflits armés. Basé sur le rapport commandé par le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, ce document vise à informer le personnel de la santé mentale et du soutien psychosocial (MHPSS) sur certaines des principales questions liées à la santé mentale et au bien-être psychosocial auxquelles sont confrontés les Syriens déplacés à l’intérieur du pays et les réfugiés syriens. [G. Hassan, P. Ventevogel, H. Jefee-Bahloul, A. Barkil-Oteo & L. J. Kirmayer (2016). Epidemiology and Psychiatric Sciences, 25(2):2129 – 141 DOI: 10.1017/S2045796016000044, Publié en ligne : 1er février 2016.]

Ressources pour les cliniciens qui s’occupent des réfugiés syriens

Réseau de médecins offrant une aide médicale aux Syriens (en anglais seulement)
http://uossm-canada.org

Syrian Telemental Health Network
Réseau syrien de télésanté mentale. Le réseau syrien de télésanté mentale est une collaboration internationale entre des institutions et des ONG qui vise à fournir des consultations, une éducation et une formation en matière de santé mentale afin de renforcer les capacités des travailleurs de la santé dans le contexte du conflit syrien. Ce site Web contient des informations sur le réseau et des ressources pour les membres actifs et les partenaires, ainsi que des liens pour les institutions qui souhaitent se joindre à cette initiative à but non lucratif. (En anglais seulement)