Training

Block "training-nav" not found

Formation: vidéos et balados

Ghayda Hassan – Lignes directrices pour guider le travail auprès des immigrants

La Dre Ghayda Hassan est professeure en psychologie à l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Elle est l’une des auteurs des lignes directrices cliniques fondées sur des données probantes pour les immigrants et les réfugiés. Dans cette entrevue elle aborde les lignes directrices en matière de santé mentale des immigrants et des réfugiés au Canada. Elle explique les raisons pour lesquelles ces lignes directrices sont nécessaires. La santé des populations migrantes est souvent influencée par les mêmes aspects des déterminants sociaux que ceux des autres Canadiens, mais aussi par d’autres déterminants en raison de leur statut de migrant. Ceux-ci incluent des entraves à l’intégration sociale et économique, les barrières d’accès aux services sociaux et de santé en raison de la langue et des différences culturelles, et le manque de réseaux sociaux. Il importe aussi de reconnaître que ces différents obstacles peuvent avoir un impact significatif sur la santé mentale des immigrants et des réfugiés au Canada.

Joseph P. Gone à propos de la compétence culturelle

« Nous sommes tous intégrés dans des processus et des pratiques culturels… nous avons beaucoup de suppositions et d’orientations qui sont elles-mêmes culturelles ; elles ne sont pas toujours partagées avec les personnes avec lesquelles nous travaillons. »

Joseph P. Gone, Ph.D., professeur associé de psychologie (domaine clinique) et de culture américaine (études amérindiennes) à l’Université du Michigan à Ann Arbor, parle de la compétence culturelle : de quoi s’agit-il, quelle est la relation entre la pratique fondée sur des preuves et la compétence culturelle, et de quelle façon la compétence culturelle est-elle liée aux soins de santé mentale, et plus particulièrement, les soins de santé mentale des populations autochtones ?

Pour plus d’informations sur le Dr Gone, veuillez consulter son site Web à : gonetowar.com

Dr Kenneth Fung discute de « MedEd » (en cantonais)

(粤语)

冯溥伦医生谈及《MedEd》,这小册子帮助患有精神疾病的青少年了解和记录其服用的药物和副作用。如要下载简体中文版 《MedEd》小册子,请点击这 https://multiculturalmentalhealth.ca/wp-content/uploads/2020/10/Med-Ed-simplified-Chinese-1.pdf

Le Dr Kenneth Fung parle de « MedEd », un livret qui aide les adolescents aux prises avec la maladie mentale à comprendre et à suivre leurs médicaments, et à surveiller leurs effets secondaires. Pour télécharger le livret « MedEd » traduit en chinois simplifié, veuillez cliquer ici : https://multiculturalmentalhealth.ca/wp-content/uploads/2020/10/Med-Ed-simplified-Chinese-1.pdf

MedEd (en arabe)

دكتور ياسر الدباغ يناقش النسخة العربية لكتيب “مد إد” . هذا الكتيب يساعد المراهقين الذين يعانون من مشاكل في الصحة النفسية في فهم الأدوية وأعراضها الجانبية، ويساعدهم أيضاً في كيفية متابعة هذه الأعراض و في متابعة تغيير الجرع

Le Dr Yasser Ad-Dab’bagh discute de la version arabe de MedEd, un livret qui aide les adolescents ayant des problèmes de santé mentale à comprendre leurs médicaments et leurs effets secondaires, et à suivre leurs effets secondaires, leurs symptômes et les changements de dosage.

Vidéo introductive du CRMSM

Cette vidéo du Dr Laurence Kirmayer, directeur de l’Unité de recherche sur la culture et la santé mentale de l’Hôpital général juif, présente sommairement quels sont les objectifs poursuivis par le site Web du Centre de ressources multiculturelles en santé mentale (CRMSM). (En anglais seulement)

La dépression post-partum et la population immigrée

Paola Ardiles, fondatrice et responsable du réseau BridgeforHealth.org, discute de la dépression post-partum (DPP) au sein de la population immigrée au Canada. Quels sont les défis spécifiques auxquels sont confrontées les femmes immigrantes souffrant de DPP ? Quels sont les services disponibles pour leur venir en aide, et qu’est-ce que les soignants doivent savoir sur le travail auprès des femmes immigrantes atteintes de DPP ? (En anglais seulement)

La politique culturelle en Saskatchewan

Le Dr Sadeq Rahimi, professeur adjoint au département d’anthropologie de l’Université de Saskatchewan, s’entretient avec Neda Faregh de son rapport «Towards Culture-Conscious Mental Health Services in Saskatchewan » (Vers des services de santé mentale qui tiennent compte de la culture en Saskatchewan). Le Dr Rahimi passe en revue l’état de la politique et des stratégies juridiques de la Saskatchewan. Il conclut qu’étant donné le rythme rapide des changements démographiques induits par les migrations en Saskatchewan, il y a un besoin urgent de politiques gouvernementales qui répondent aux besoins de santé mentale d’une population culturellement diversifiée. Il affirme qu’il y a une absence de sensibilisation culturelle dans les politiques de la Saskatchewan et identifie un besoin criant de services et d’expertise culturellement compétents dans toute la province. Enfin, le Dr Rahimi préconise une reformulation des politiques et des règlements de santé en tenant compte de la culture.

Suicide : Stresseurs et ressources pour aider (en farsi)

La Dre Neda Faregh, coordonnatrice du Centre de ressources multiculturelles en santé mentale, discute du suicide : stresseurs et ressources d’aide.

Prévention du suicide dans la communauté des immigrants

Neda Faregh discute du suicide au sein de la population immigrée au Canada. Quelles sont les statistiques sur le suicide des immigrants et quels sont les facteurs de stress propres aux immigrants ? La Dre Faregh explique que les signes avant-coureurs peuvent être difficiles à déceler, car les idiomes de détresse varient d’une culture à l’autre, et mentionne certaines ressources disponibles pour les personnes qui cherchent de l’aide.

L’entretien ethnographique clinique : ouvrir le processus de diagnostic

« Les questionnaires sur la dépression n’ont jamais été élaborés pour la population mondiale. Ils ont été élaborés à l’Ouest. »

Denise St Arnault, professeure associée à l’École de soins infirmiers de l’Université du Michigan, parle à Alberto Sanchez de l’entretien ethnographique clinique, un outil qu’elle a développé dans le cadre du processus de diagnostic qui fait abstraction de toute langue ou catégorie. Cette méthode favorise l’ouverture du processus de diagnostic de manière à ce que le patient puisse apporter son propre cadre culturel et que celui-ci ne soit pas imposé par le clinicien. Elle nous parle de l’outil qui comprend des exercices pour dessiner les réseaux sociaux du patient, sa cartographie corporelle et sa ligne de vie.

Schizophrénie et défaite sociale

De nombreuses pressions s’exercent lors d’une réinstallation dans un nouveau pays : le stress de l’immigration, la recherche d’un emploi, la reconnaissance d’une formation suivie dans un autre pays, et l’obligation de s’adapter à une nouvelle langue et à une nouvelle culture. Inspirés par une étude réalisée en 2005 par la Dre Cantor-Graae qui a révélé que les immigrants sont deux à trois fois plus à risque de développer une schizophrénie que la population générale, les Drs Danni Li, Lisa Andermann et Samuel Law de l’Université de Toronto ont mené une étude afin d’examiner la relation entre les sentiments de défaite sociale et les types de délires dans la schizophrénie. Dans ce balado, les docteurs Andermann et Law partagent leurs conclusions et suggèrent des approches possibles pour travailler auprès des immigrants atteints de schizophrénie ; ils discutent des implications pour la politique d’immigration et les politiques sociales post-immigration.

Œuvrer pour le rétablissement

Traditionnellement considérée comme une rémission des symptômes, un groupe de plus en plus important d’universitaires et de personnes ayant vécu une maladie mentale plaide en faveur d’une nouvelle définition du rétablissement et d’une distinction entre rétablissement et guérison. Dans ce balado, Rob Whitley, professeur adjoint au département de psychiatrie de l’Université McGill et chercheur au centre de recherche de l’Hôpital Douglas, nous fait part de ses réflexions sur le mouvement de rétablissement. Le rétablissement est défini par ce mouvement comme un retour à une vie pleine de sens, même si certains symptômes et défis peuvent persister. Le Dr Whitley discute des différentes dimensions du rétablissement et de la façon dont il peut être défini de diverses manières par différentes communautés ethnoculturelles.

Culture et psychiatrie

Dans ce balado, l’équipe de l’Unité de recherche sur la culture et la santé mentale s’entretient avec le Dr Laurence Kirmayer de la culture, de la psychiatrie et des possibilités d’intersection entre la médecine occidentale traditionnelle et les pratiques culturelles locales en ce qui a trait aux techniques de guérison.

Santé mentale et réalités culturelles

Nous sommes ravis de partager avec vous notre tout premier balado avec une experte et chercheuse dans le domaine de l’alphabétisation et de la santé, la Dre Linda Shohet. Membre du comité directeur du CRMSM, la Dre Shohet est directrice générale du Centre d’alphabétisation de Montréal depuis plus de vingt ans.

Dans cette entrevue, elle nous parle de l’importance de la maîtrise de l’information en santé (ou autodidaxie en matière de santé) au Canada, de la façon dont les réalités et les différences culturelles affectent l’accès aux soins de santé, et comment les nouvelles technologies de communication nous amènent à réviser et à actualiser notre compréhension des façons dont les gens consomment et utilisent les informations relatives à la santé.