Personnel

Le Centre de ressources multiculturelles en santé mentale (CRMSM) est une équipe multidisciplinaire composée de professionnels issus de différents milieux ethnoculturels de partout au Canada. Les membres du personnel sont responsables de l’implantation, du suivi et des activités quotidiennes en lien avec le projet.

Laurence-Kirmayer

Laurence J. Kirmayer, MD, FRCPC, chef de projet, est professeur James McGill et directeur de la Division de psychiatrie sociale et transculturelle au Département de psychiatrie de l’Université McGill. Il est éditeur en chef de Transcultural Psychiatry, une revue scientifique trimestrielle publiée par Sage (GB) et directeur de l’Unité de recherche sur la culture et la santé mentale au Département de psychiatrie de l’Hôpital général juif de Montréal où il poursuit des recherches sur les services en santé mentale pour les immigrants et les réfugiés, la psychiatrie et les soins de santé primaires, la santé mentale des autochtones et l’anthropologie de la psychiatrie. Il est le directeur fondateur du Summer Program (programme d’été) annuel et du Advanced Study Institute in Cultural Psychiatry (Institut d’études avancées en psychiatrie culturelle) à McGill et co-directeur du Réseau de recherche en santé mentale chez les autochtones. Ses travaux de recherche antérieurs comprennent notamment des études subventionnées sur le développement et l’évaluation d’un service de consultation culturelle en santé mentale, l’accessibilité et les obstacles aux soins de santé mentale pour les immigrants, la somatisation et les soins primaires, les concepts culturels de la santé et de la maladie mentale dans les communautés inuites, les facteurs de risque et de protection du suicide chez les jeunes Inuits du Nunavik (Nord du Québec), et la résilience chez les peuples autochtones. Il est co-éditeur des volumes suivants : Current Concepts of Somatization (American Psychiatric Press), Understanding Trauma: Integrating Biological, Clinical, and Cultural Perspectives (Cambridge University Press), Healing Traditions: The Mental Health of Aboriginal Peoples in Canada (University of British Columbia Press) et Encountering the Other: The Practice of Cultural Consultation (Springer SBM).

IMG_0981

Sonia Cancian, PhD, est la coordinatrice de projet du CRMSM. Elle est une historienne sociale et culturelle qui s’intéresse de près aux études sur les migrations internationales et les réfugiés. Avant son retour à Montréal en 2019, elle était basée à l’Université Zayed à Dubaï en tant que professeure adjointe et à l’Institut Max Planck de développement humain à Berlin en tant que boursière postdoctorale. En plus d’être l’auteure de nombreux articles et chapitres dans des collections éditées et des revues universitaires, elle est l’auteure de Families, Lovers, and their Letters : Italian Postwar Migration to Canada (University of Manitoba Press) et de With Your Words in My Hands : The Letters of Antonietta Petris and Loris Palma (McGill-Queen’s University Press, 2021). Elle est l’éditrice (avec Marcelo J. Borges) de Migrant Letters : Emotional Language, Mobile Identities, and Writing Practices in Historical Perspective (Routledge, 2018) et de Emotional Landscapes: Love, Gender, and Migration (University of Illinois Press, 2021), coédité avec Marcelo Borges et Linda Reeder. Ses projets de recherche portent sur les migrations internationales des XXe et XXIe siècles, la correspondance des migrants, les récits de migration, la dynamique des genres, l’histoire des émotions et la dynamique familiale transnationale et, plus récemment, la réinstallation après un conflit, la mémoire et les migrations en Europe aux XXe et XXIe siècles. Elle est membre international du Centre de recherches interdisciplinaires en études montréalaises (CRIEM) de l’Université McGill.

Clerici

Antonella Clerici, BA, coordonnatrice du Service de consultation culturelle (SCC), un service qui fournit des liens vers des ressources communautaires. En outre, le service offre des évaluations psychiatriques culturelles formelles ainsi que des recommandations de traitement sous la direction du Dr G. Eric Jarvis du Département de psychiatrie de l’Hôpital général juif. Antonella est aussi gestionnaire du site Web et édimestre pour la Division de psychiatrie sociale et transculturelle de l’Université McGill et de l’Unité de recherche sur la culture et la santé mentale de l’Hôpital général juif. Elle détient un baccalauréat en psychologie de l’Université Concordia de Montréal.

64428385_2259039347740001_1657492578913746944_n-90x90

Katherine McLean-Lynch, BA, est assistante de recherche au MMHRC. Elle est diplômée de l’Université Concordia où elle a obtenu un baccalauréat en psychologie. Ses deux principaux intérêts de recherche portent sur l’étude des aspects socioculturels de l’expérience vécue des personnes atteintes de maladies mentales par l’adoption d’approches enactivistes et dialogiques, ainsi que sur la facilitation de l’accès à des soins de santé mentale de qualité pour les populations mal desservies.

jer

Jeremy Chapman est un développeur web et webmestre indépendant spécialisé en WordPress et le commerce électronique. Il agit à titre de consultant et de support technique pour le site web du MMHRC. Il peut être joint à https://jerchapman.com.

Claude Taillefer (bio)

Claude Taillefer, PhD (philosophie, mathématiques et études postdoctorales en biostatistique et épidémiologie), est traducteur pour le compte du CRMSM. Ancien traducteur médical pour le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada, il est actuellement traducteur médical indépendant pour plusieurs groupes de recherche affiliés à l’Hôpital général juif de Montréal, au Centre de recherche du CHUM, à l’Université McGill et l’Université de Montréal. Claude est aussi mathématicien-épidémiologiste consultant pour l’Agence de la santé publique du Canada, l’OMS et les CDC. Il est spécialisé dans l’évaluation mathématique des plans de préparation aux pandémies et l’épidémiologie des maladies rhumatismales auto-immunes systémiques (MARS). Enfin, Claude est chargé de cours en mathématiques et statistique au niveau collégial.